L’observatoire Jantar Mantar de Jaipur, photochrome P.Z. Inde

 
Vendu !
 

220 

  • Date : c. 1900
  • Photographe : n. d.
  • Type : photochrome P.Z.
  • Etat : bon. Une légère salissure dans le ciel.
  • Dimensions : 20,5×26,5 cm

Vendu !

Description

Lobservatoire Jantar Mantar, appelé aussi le Yantra Mandir, est un lieu hors du commun en Inde. Il est aujourd’hui inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Mais au XIXe siècle, cet endroit consacré aux astres, dans l’état du Rajasthan, attirait déjà le regard des photographes.

Ce complexe du XVIIIe siècle, à l’architecture innovante, a été édifié à l’initiative du Maharaja Sawai Jai Singh II. Le roi voulait un lieu d’observation des astres à l’oeil nu pour établir des prédictions et prendre les meilleures décisions.

Le photochrome proposé ici nous offre une vue d’un lieu quelque peu endommagé. L’observatoire Jantar Mantar a en effet été laissé à l’abandon pendant un long moment au XIXe siècle. C’est à la fin de cetet période et au début du XXe qu’il a fait l’objet de plusieurs restaurations conséquentes.

D’ailleurs, en regardant avec attention la partie droite de la scène, on peut logiquement penser que nous sommes à la veille d’une remise en état. Ce qui semble être des éléments de construction sont en effet entreposés les uns contre les autres, à l’extérieur du terrain.

Welcome à Jantar Mantar

Malgré l’état de délabrement, on distingue les différentes parties du site de Jantar Mantar :

  • Au premier plan, les cadrans du Rashivilaya Yantra, dont trois avec leur escalier
  • Au second plan, l’un des deux scaphés du Jaya Prakash Yantra
  • Le cadran circulaire Narivalaya Yantra
  • Le Laghu Samrat Yantra, petit cadran solaire qui permet notamment de déterminer l’heure exacte de Jaipur
  • Au-delà du site, le City Palace, composé des palais Chandra Mahal et Mubarak Mahal

Et si le regard se porte encore plus loin, l’observateur verra un immense Welcome inscrit sur les flancs de la montagne qui domine Jaipur. La fortification qui le surplombe a quant à elle aujourd’hui disparu.

Si le site est communément appelé l’observatoire de Jantar Mantar, le photochrome le présente plutôt comme le site de Jai Singh, avec une orthographe quelque peu différente. « 20014. P.Z. JEYPORE JEY SING’S OBSERVATORY ».

Comme pour la plupart des photochromes, la légende est inscrite en lettres dorées, en bas de l’image. Avec le numéro de référence au catalogue P.Z. P.Z. pour Photoglob Zurich, inventeur, détenteur du brevet et producteur du photochrome depuis 1888.

Nota

Ce photochrome vous sera livré sous un passe-partout, dans un format de dimensions standards pour un encadrement simple et facile à trouver.

La vue 02 ci-dessus est une suggestion de présentation destinée à vous donner une idée du résultat après encadrement.

Réf. : 100718430103 Catégorie : Étiquettes : , , ,