Le Shinkyo, pont sacré de la ville de Nikko, par Raimund von Stillfried

 

200,00

  • Date : c. 1875
  • Photographe : Raimund von Stillfried (1839-1911), attribué à
  • Type : tirage albuminé rehaussé
  • Etat : très bon. Légèrement piqué dans la zone du ciel. Aucun frottement.
  • Dimensions : 21,5×28,5 cm

En stock

Description

L e pont Shinkyo fait assurément partie des 10 lieux emblématiques de l’histoire du Japon. Il a été construit sous cette forme en 1636, au dessus de la rivière Daiya, à Nikko. Et déjà, il méritait toute l’attention des photographes en balade dans le pays, à la fin du XIXe siècle.

Cette vue, numérotée 306 NIKKO dans le coin inférieur droit du tirage, est attribuée au baron Raimund von Stillfried. Le célèbre baron, d’origine autrichienne, a été l’un de ces photographes qui ont parcouru villes et campagnes japonaises, en quête de scènes de vie, points de vue et constructions représentatives d’un Japon séculaire.

Le pont Shinkyo méritait, et mérite encore aujourd’hui, le détour pour deux raisons majeures. D’une part parce que la traversée du pont sacrée était réservée au shogun et à sa cours. D’autre part, parce que sa structure courbée, peinte en rouge laquée, est typique des ponts japonais. Un classicisme renforcé par la présence des giboshi, ces ornements situés de part et d’autre de l’édifice.

Pour prendre cette vue du pont Shinkyo, vers 1875, Raimund von Stillfried s’est placé sur un autre pont voisin, ouvert celui-là au commun des mortels. Et aux voitures aujourd’hui…

Extrait de la série « Les Japonais »

On imagine alors le photographe prenant son temps pour placer sa chambre au bon endroit. Son intention était de toute évidence artistique avant d’être strictement documentaire.

Car si nous n’avons du pont Shinkyo qu’une vue tronquée, notre cerveau visualise très bien la structure d’ensemble de 28 mètres, courbée. En harmonie parfaite avec la ligne de montagnes au second plan. Au final, une composition parfaitement maitrisée et équilibrée.

Ce tirage orginal d’époque est un tirage albuminé rehaussé de couleurs, à la main. Il est contrecollé sur son page cartonnée d’origine. Page qui faisait très certainement partie de l’un des volumes « Les Japonais » édités par le studio du baron photographe, Stillfried & Andersen.

Nota

Ce tirage albuminé, rehaussé, vous sera livré sous passe-partout, dans un format de dimensions standards, prêt à être encadré.

La vue 02 vous donne une idée de ce que pourrait être le résultat après encadrement.

UGS : 090617150105 Catégorie : Étiquettes : , ,