Andy-Mat Restaurant : Andy Warhol et ses partenaires

 

250,00

  • Date : 1977
  • Photographe : non précisé, non déterminé
  • Type : tirage de presse sur papier RC
  • Etat : correct. Indications manuscrites visibles en marge supérieur.
  • Dimensions : 16×23,5 cm, hors marge

En stock

Description

L e Andy-Mat n’est pas une oeuvre d’Andy Warhol, mais un projet de restaurant conçu par l’artiste américain. Une idée de restauration rapide, mûrie dans les années 70, qu’il s’apprêtait à lancer à l’automne 1977 , à Manhattan, à New York.

Andy Warhol est photographié ici à quelques mois de l’ouverture du restaurant avec ses principaux partenaires. De gauche à droite : l’architecte Araldo Cossutta ; Geoffrey Leeds, entrepreneur et ami d’Andy Warhol ; Charles Cheever Hardwick III (!), investisseur.

Sur le mur, derrière eux, on aperçoit le logo Andy-Mat, au style plutôt chic. Sont également visibles les plans et planches du projet qui devait voir le jour à l’angle de Madison Avenue et de la 74e rue.

Cette photographie a été diffusée à l’époque par divers journaux et magazines américains. Le présent tirage, réalisé sur papier R.C. (Resine Coated), ne fait pas exception. Une coupure de presse au dos atteste d’ailleurs de sa publication.

Andy-Mat, rapide et bon marché

L’idée du fast food Andy-Mat était de proposer un lieu de restauration rapide, accessible à tous. « Un restaurant de quartier avec un menu varié, une bonne cuisine simple, des prix raisonnables », comme l’expliquait Geoffrey Leeds au New York Times, en mai 1977.

Andy Warhol n’a jamais caché son attirance pour la nourriture à consommer rapidement. A un comptoir de restaurant, voire même devant la télévision ! Dans le pur style années 70, terreau de la restauration rapide et de ce que l’on appelle aujourd’hui la mal-bouffe.

Surgelé et champagne

Chez Andy-Mat, tout était pensé pour déjeuner en peu de temps. Le client envoyait sa commande via le réseau de tuyaux pneumatiques reliant chaque table à la cuisine. Quelques minutes après, on lui servait un plat décongelé à la demande.

Bien sûr, MacDonald’s et Burger King existaient déjà à l’époque. Il y avait donc de la concurrence. Mais Andy-Mat avait ce petit truc en plus sur sa carte : du champagne, pour accompagner le plat surgelé du jour ou de la semaine.

Finalement, l’établissement aux banquettes de mohair velours rouge ne servira jamais le moindre client. Andy-Mat restera un concept, faute de moyens suffisants. Reste que de par leur posture, Andy Warhol et ses partenaires apparaissent presque sur cette photographie comme les éléments d’une simple performance artistique.

Nota

Ce tirage vous sera livré sous passe-partout, dans un format de dimensions standards, prêt à être encadré.

La vue 02 ci-dessus est une simulation de présentation. Elle a pour objectif de vous donner une idée de la mise en valeur de l’image sous cadre.

UGS : 020416580150 Catégorie : Étiquettes : ,