Hydravion Liore et Olivier H-246 Air France, en route vers Alger

 
Vendu !
 

200,00

  • Date : 1938
  • Photographe : E. Michaud
  • Type : tirage argentique d’époque
  • Etat : bon. Marge droite légèrement rognée, sans conséquence pour l’image.
  • Dimensions : 23×17 cm

Vendu !

Description

C ette silhouette du Liore et Olivier H-246 de la compagnie Air France est le symbole d’une autre façon de voyager en avion. Où l’embarquement à bord de cet hydravion d’avant-guerre était aussi exceptionnel que d’embarquer à bord d’un paquebot, pour un vol au fil du temps, à 250 km/h de moyenne.

Cap sur le soleil, au sens propre sur cette photo, comme au sens figuré. L’hydravion LeO H-246 a été affecté par Air France à la liaison Marseille-Alger, Alger-Marseille. 3 heures de vol environ, contre 1h30 aujourd’hui.

Le lieu de la prise de vue n’est pas précisé, mais il s’agit très probablement de l’étang de Berre. Seul endroit dans la région de Marseille à accueillir une hydrobase pour des liaisons vers différentes villes du bassin méditerranéen. C’est d’ailleurs à partir de cette même base que le Liore et Olivier H-246 a effectué ses premiers essais en 1937, avant d’être exploité par Air France.

E. Michaud, photographe de l’aéronautique

Cette photographie, à la composition équilibrée, a été prise par un certain E. Michaud. Le timbre humide du photographe le cite tel quel au dos de l’épreuve.

On ne sait pas grand chose sur ce professionnel. Installé à Paris, il a été spécialiste de photographies aéronautiques. Que ce soit pour photographier des avions dans les années 20 et années 30, ou pour de nombreuses vues aériennes.

Plusieurs de ses photographies serviront à illustrer des articles de voyage. Certaines ont été publiées dans la revue Air France déjà distribuée à l’époque aux passagers. D’autres ont été reprises dans des publications spécialisées en aéronautique.

F-AOUJ, premier H-246

En ce qui concerne l’hydravion LeO H-246, le photographe E. Michaud en a réalisé plusieurs vues en 1938. Dont celle que nous vous proposons ici. L’avion n’est pas identifiable, mais si l’on se base sur d’autres vues de la même série, il s’agirait du tout premier exemplaire immatriculé F-AOUJ.

Quel que soit l’hydravion photographié, la vue de ce Liore et Olivier H-246 en route vers le soleil est le genre de vue qui incite à la rêverie et à l’évasion. A contempler, chaque jour, devant votre bureau par exemple.

Nota

Cette photographie vous sera livrée sous passe-partout, dans un format de dimensions standards (30×40 cm), prête à être encadrée.

La vue 02 ci-dessus est une simulation d’encadrement, dont le seul but est de vous permettre de vous faire une idée de la mise en valeur du tirage sous cadre. Vous constatez que les petites déchirures en marge droite sont ainsi dissimulées par le passe-partout.

Réf. : 090218000100 Catégories : , Étiquettes : ,