Eunice Gayson, golfeuse d’appartement dans James Bond contre Dr. No

 

150,00

  • Date : 1962
  • Photographe : Bert Cann (1917–1982), attribuable à
  • Type : tirage argentique d’époque
  • Etat : correct. Taches et traces de manipulation.
  • Dimensions : 25×19,5 cm

En stock

Description

C ‘est une silhouette d’Eunice Gayson en version intégrale que nous offre cette photographie de plateau de James Bond contre Dr. No. Foncièrement plus « exhaustive » que celle cadrée à l’écran par le réalisateur Terrence Young.

En effet, dans ce qui fut le premier James Bond, Eunice Gayson ne se présente pas tout à fait de la même façon aux yeux du spectateur. Le plan, horizontal, est serré sur les jambes, avec une vue directe sur Sean Connery en arrière-plan.

Le format d’image panoramique, au standard européen 1.66:1, y est certainement pour quelque chose. Au risque sinon de ne faire apparaître à l’écran qu’un minuscule James Bond. Son irruption aurait alors eu moins d’impact dans cette scène culte de golf d’appartement.

Eunice Gayson, alias Sylvia Trench

Mais heureusement, le photographe de plateau a su donner de la hauteur à l’actrice britannique. Et c’est donc une Eunice Gayson, alias Sylvia Trench, qu’il immortalise de pied en cap. Ou plutôt d’escarpin en chemise. En l’occurrence, celle de Bond… James Bond !

Pour la petite histoire, l’agent 007 se présentera de la sorte pour la première fois lors de son premier contact avec Sylvia Trench.

Sean Connery / James Bond – J’admire votre courage, Miss…
Eunice Gayson / Sylvia Trench – Trench… Sylvia Trench. J’admire votre chance, Monsieur…
Sean Connery / James Bond – Bond… James Bond !

Deux aventures de James Bond

Dans la filmographie de James Bond, Eunice Gayson est également la toute première James Bond Girl à apparaître à l’écran. Bien avant l’autre James Bond Girl du film, Ursula Andress.

Eunice Gayson sera même la seule à figurer successivement dans deux aventures de 007 : James Bond contre Dr. No, et Bons baisers de Russie. Et toujours sous l’identité de Miss Sylvia Trench.

Pour ce qui est de l’identité du photographe auteur de ce superbe portrait en pied, rien n’est précisé sur ce tirage argentique d’époque. On sait néanmoins que le photographe de plateau pour le tournage de cette scène était Bert Cann. Ce portrait d’Eunice Gayson lui est donc attribuable.

James Bond Girl pour l’éternité

Le présent tirage argentique que nous vous proposons est un tirage d’époque. Il a été utilisé pour publication dans la presse. Ce qui expliquent les différentes traces de manipulation sur l’épreuve. Des traces plus ou moins visibles selon que l’on regarde cette photographie de face ou de côté.

La référence officielle de cette photographie, DN-2, a été noircie dans le coin inférieur droit de l’image. Diverses consignes techniques et notes d’archivage figurent également au dos.

Tous ces éléments pris en compte justifient le prix modéré de ce tirage d’époque. Même si, malgré tout, ils n’enlèvent rien à l’esthétique de ce portrait d’Eunice Gayson. Décédée en juin 2018, mais James Bond Girl pour l’éternité.

Nota

Ce tirage argentique d’époque vous sera livré sous passe-partout, dans un format de dimensions standards, pour un encadrement facile et rapide.

La simulation d’encadrement en vue 02 ci-dessus a vocation à vous permettre de vous faire une idée de la mise en valeur de cette photographie sous cadre.

Réf. : 102017250102 Catégories : , Étiquettes : , ,