La Terre, un jour de Décembre 1968, mission Apollo 8

 
Vendu !
 

500 

  • Date : 1968
  • Photographe : William Anders
  • Type : Tirage chromogénique C-print
  • Etat : bon. Petit point de punaise en bordure supérieure. Plis dans les coins.
  • Dimensions : 20×25 cm

Vendu !

Description

N otre bonne vieille Terre tourne encore et encore, chaque jour, sans s’arrêter. Et à priori, rien de plus banal ! Mais la voir avec autant de recul n’est pas donné à tout le monde. Ce fût même le privilège inédit de l’équipage d’Apollo 8 durant son voyage vers la Lune.

Le commandant Frank Borman, et ses coéquipiers, Jim Lovell et William Anders, ont en effet été les premiers astronautes, les premiers hommes, à voir la Terre dans l’espace, dans son ensemble. Jusqu’alors, leurs homologues des missions précédentes de la NASA n’étaient pas allés assez loin pour avoir cette vision globale… du globe !

Certes, cette photo ne vous présente pas une vue d’ensemble, mais elle compte quand même pour beaucoup dans la constitution de ce que l’on pourrait appeler le premier album de la Terre photographiée par un homme dans l’espace.

En l’occurrence, cet homme, c’est William Anders. C’est lui qui est l’auteur de cette photographie prise le 21 décembre 1968. Comme il fût l’auteur aussi de cette célébrissime photographie du lever de Terre.

A chacun sa vision de la Terre

Sur le présent cliché, votre œil attentif reconnaîtra certainement la côte ouest de l’Afrique. La légende imprimée au dos de l’épreuve facilite la lecture complète du cliché.

« Les deux côtés de l’Atlantique sont visibles sur cette vue prise du vaisseau Apollo 8. La zone de terre, la plus proéminente, est la protubérance de l’Afrique occidentale. La portion près de l’équateur est sombre et nuageuse, mais la partie la plus au Nord est dégagée, montrant le cap de Dakar et le fleuve Sénégal au Sénégal ; Cap Blanc [Râs Nouâdhibou, NDLR], et le plateau de l’Adrar en Mauritanie ; la vaste étendue du désert en Algérie et au Sahara espagnol [Sahara occidental, NDLR] ; et à l’autre bout, l’Atlas et le Contre-Atlas du Maroc. Les nuages couvrent la côte Est de l’Amérique du Sud, du Surinam et de la Guyane jusqu’a la ville de Salvador, au Brésil. »

Cette légende a été ronéotypée au dos d’un papier portant le filigrane « A Kodak Paper ». Comme l’étaient tous les tirages des missions Apollo émis par la NASA. Le logo de l’agence spatiale américaine figure aussi en bonne place au verso du tirage. La référence officielle de l’image, AS8-16-2588, est précisée également.

Cette photographie se regarde avec la portion de la Terre plutôt placée dans le quart inférieur gauche de l’image. Mais à vous d’apprécier la vue comme vous l’entendez. Après tout quand William Anders a réalisé ce cliché, il n’avait plus du tout les mêmes repères que sur Terre…

Nota

Cette photographie vous sera livrée sous passe-partout, dans un format de dimensions standards, prête à être encadrée.

La vue 02 ci-dessus est une suggestion de présentation. Elle vous permet de vous faire une idée de la mise en valeur du tirage sous cadre.

Réf. : 101319470207 Catégories : , Étiquettes : , ,