Alphons Schepers avale le col de l’Aubisque, Tour de France 1931

 

75,00

  • Date : 1931
  • Photographe : photoreporter (anonyme) de l’agence Meurisse
  • Type : tirage argentique d’époque
  • Etat : bon. Des traces de manipulation. Petit manque dans le coin inférieur gauche.
  • Dimensions : 13×18 cm

En stock

Description

M ercredi 8 juillet 1931, le jeune belge Alphons Schepers est lancé à l’assaut du col de l’Aubisque. Ce col des Pyrénées est un point de passage clé de la 9ème étape Pau-Luchon. 231 kilomètres de route et de chemin de terre pour les 65 coureurs encore en selle.

Alphons Schepers fait partie de la formation belge. Et ce col de l’Aubisque est l’occasion pour lui de s’affirmer. Ou plutôt, de se surpasser !  Il avale son ascension en 55 minutes. 6 minutes de mieux que le record détenu depuis 1926 par son compatriote Lucien Buysse.

Toute la presse de l’époque saluera l’élan et l’énergie d’Alphons Schepers. Le journal L’Auto, organisateur du Tour de France, reprendra d’ailleurs dans ses colonnes ce tirage d’époque diffusé par l’Agence photographique Meurisse.

La légende tapuscrite au dos du présent tirage précise le contexte au moment du cliché : « Scheppers passe le premier en haut du col de l’Aubisque ». En revanche, rien sur la localisation exacte de la prise de vue.

Toute la pugnacité du coureur solitaire

Alphons Schepers roule en fait sur le tracé de la future départementale D918. Dans la zone située au-dessus du ravin des Ors, et en dessous du col de Casteix. Le coureur belge n’est pas au bout de ses peines d’ailleurs. Il a encore quelque 2,5 kilomètres à parcourir avant le col de l’Aubisque.

Dans le dos d’Alphons Schepers, les amoureux des Pyrénées reconnaîtront le panorama pyrénéen. En contrebas, Gourette, récente station de montagne. De gauche à droite, le versant de la Crête de la Latte de Bazen, la Crête de Larue, la Crête du Pêne Sarrière. Sans oublier dans la partie sombre du tirage, à droite, la Crète du Pêne Médaa.

Quelle que soit l’édition du Tour de France, le passage des cols est toujours un défi pour les coureurs. Et un spectacle pour le public. Cette photographie d’Alphons Schepers, cadré seul sur cette route de montagne, est un bel hommage à la pugnacité des coureurs du Tour de France dans les étapes de montagne.

Nota

Ce tirage argentique d’époque vous sera livré sous passe-partout. La présentation encadrée ci-dessus est une simulation destinée à vous permette de vous faire une idée de la mise en valeur de cette photographie sous cadre.

Réf. : 052718010058 Catégories : , Étiquettes : , ,