Jean Seberg au Lavandou, par Edward Quinn

 

250 

  • Date : 1957
  • Photographe : Edward Quinn (1920-1997)
  • Type : tirage argentique d’époque
  • Etat : correct. Un pli dans le coin inférieur droit.
  • Dimensions : 18×24 cm

En stock

Description

A h la beauté candide de Jean Seberg ! Edward Quinn a su parfaitement la saisir, dans cette posture totalement détendue et naturelle de la jeune actrice américaine. Si détendue d’ailleurs qu’elle se laisse photographier avec la jupe très relevée…

Ce portrait a été réalisé durant l’été 57. Jean Seberg est en tournage avec l’acteur David Niven pour le film Bonjour tristesse. Film réalisé par Otto Preminger, et adapté du roman éponyme de Françoise Sagan, sorti 3 ans plus tôt.

L’équipe est installée au Lavandou, dans le Var, dans la villa du couple de journalistes, Pierre et Hélène Lazareff. C’est dans cette propriété que seront tournées plusieurs scènes du film. Françoise Sagan y fera même quelques apparitions pour soutenir Jean Seberg dans son interprétation de la jeune Cécile.

Joyeuse et libérée

Il faut dire que la jeune actrice a la tâche difficile. D’une part, elle doit satisfaire aux exigences et au perfectionnisme permanent d’Otto Preminger. D’autre part, elle doit confirmer le talent que lui a découvert le réalisateur pour son précédent film, Jeanne d’Arc, tourné en 1956.

Il se dit que, sous la pression de son mentor, les nerfs de Jean Seberg ont été mis à rude épreuve pendant le tournage de Bonjour tristesse. Sur ce portrait pris sur le vif, c’est une actrice joyeuse et libérée qui nous apparaît.

De quoi faire de cette photographie, l’une des photos emblématiques d’Edward Quinn. Elle a été publiée ici ou là à plusieurs reprises. Elle apparaît notamment en pleine page dans le livre Stars Off the Screen, sorti en 1994.

Jean Seberg au Lavandou, par Edward Quinn. Tournage de Bonjour tristesse, en 1957 - Aperçu du livre Stars Off the Screen

L’ouvrage, consacré au travail d’Edward Quinn, présente les stars du cinéma en séjour sur la côte d’Azur, dans les années 50. Le photographe était, lui, un habitué de la région. D’ailleurs, son timbre humide figure au dos de la photographie que nous vous proposons, et mentionne une adresse à Nice.

Sur ses pellicules, Edward Quinn imprimera ainsi les visages de Sofia Loren, Brigitte Bardot, Marlon Brando, Audrey Hepburn, Charlie Chaplin, Rock Hudson et bien d’autres. Y compris Picasso. Et celui donc de Jean Seberg, encore toute jeune en 1957 sur ce superbe portrait. Elle n’a que 19 ans, mais démontre déjà tout son potentiel photogénique.

Nota

Ce portrait de Jean Seberg vous sera livré sous passe-partout, dans un format de dimensions standards, prêt à être encadré.

La vue 02 ci-dessus est une suggestion de présentation. Elle a seulement pour but de vous donner une idée de la mise en valeur du tirage sous cadre.

Réf. : 120318470107 Catégories : , Étiquettes : , ,