Le Printemps à Paris sous la Tour Eiffel, par Emile Savitry

250,00

  • Date : 1935, circa
  • Photographe : Emile Savitry (1903-1967)
  • Type : tirage argentique noir et blanc
  • Dimensions : 28,9×23 cm
  • Etat : bon. Petits plis et accident près du coin supérieur gauche. Au dos, légende manuscrite et timbre humide ; traces d’un ancien montage.

Vendu !

Description

A h, le Printemps à Paris !… Un moment sensationnel auquel personne n’échappe. Résident comme visiteur, promeneur comme photographe aux aguets tel Emile Savitry.

Ce tirage argentique des années 30, crédité au dos du nom du photographe, est un résumé parfait de l’émergence printanière dans la capitale. Des arbres, à un stade de floraison plus ou moins avancé, salués, protégés par la bonne mère de tous les Parisiens : la Tour Eiffel.

Et qui mieux que cette Tour Eiffel pour symboliser Paris ? Avec elle, inutile d’y associer les beaux immeubles du quartier voisin du Champ de Mars. Inutile aussi de montrer le flot de voitures, camions et camionnettes aux pieds de la grande dame de fer pour situer à coup sûr cette photographie.

Avec cette vue exclusive sur la Tour Eiffel, on sait tout de suite où nous sommes. A quel moment nous sommes, grâce à ces arbres en fleurs. Au printemps à Paris, pardi ! Puisqu’on vous l’dit… Et comme vous l’a écrit Emile Savitry dans cette vision poétique en contreplongée.

Tout le charme d’un tirage vintage des années 30

Emile Savitry n’est certainement pas aussi populaire que son ami Brassaï, et colocataire, avec qui il partagera un atelier à la fin des années 30, situé “25 rue Jean Dolent, Paris 14e” (cf. timbre humide au dos). Mais il a, lui aussi, eu une part active dans le développement du regard photographique français, avant et après-guerre. Un regard empreint d’humanisme, de Montparnasse à Pigalle. Mais pas seulement.

Tantôt peintre, tantôt photographe, Emile Savitry a photographié pour le cinéma, pour des magazines, pour des entreprises. Pointant ainsi son appareil photo sur des plateaux de tournages, sur des mannequins vêtus à la dernière mode, ou des installations EDF.

Rien de tout ça pour cette Tour Eiffel au printemps ! On peut plutôt imaginer que cette photographie a été produite à des fins touristiques. Peut-être pour un reportage d’ambiance sur Paris au Printemps, à destination de lecteurs français et étrangers.

Cette vue typiquement parisienne pourrait d’ailleurs vous paraître presque intemporelle. Si ce n’est que le rendu de ce tirage argentique d’époque vous renvoie bel et bien dans les années 30. Avec tout le charme visuel qui s’en dégage.

Nota

Ce tirage argentique vintage vous sera livré sous passe-partout, dans un format de dimensions standards, pour un encadrement simple et rapide.

La vue 02 ci-dessus est une simulation d’encadrement. Elle vous permet de vous faire une idée de la mise en valeur de l’épreuve sous cadre.

Réf. : 0426150201104 Catégories : , Portfolios : , ,